top of page

Bellis perennis , secret de pâquerettes


La pâquerette a été , autrefois, très employée dans les campagnes .


On l'utilisait pour remédier aux chutes et coups, par voie interne, elle servait à dissiper les maux de tête et les réactions émotives qui s'ensuivaient . Et par voie externe, elle servait à résorber les contusions, les œdèmes .


Les feuilles et fleurs peuvent agrémenter une belle salade verte ( les feuilles doivent être mélangées à d'autres, elles sont croquantes, et légèrement âcres )


Composants :

acides organiques (malique, tartrique, acétique, tannique , oxalique ) résine (antholeucine) cire, huile essentielle, huile grasse .


Propriétés et indications :


Effet hypotenseur:

la pâquerette permet de lutter contre l'hypertension et donne du tonus .elle contribue à agir également contre l'artériosclérose .


Elle soulage les maux de tête, le torticolis, les engorgements des seins ou de l'utérus.


L'huile est utilisée en massage pour soulager les douleurs rhumatismales et tonifier les seins .


Elle est traditionnellement recommandée pour soulager les difficultés respiratoires .



Effet diurétique :

on utilisait la pâquerette dans les affections rhumatismales, l’œdème généralisé , la lithiase urinaire .


Effet sudorifique :

elle était utilisée chaque fois qu'une réaction salutaire de l'organisme était nécessaire ( coup de froid, grippe), . La décoction chaude a longtemps été employée pour faire avorter une pleurésie .


Localisation :

la pâquerette pousse en toutes régions , en tout sol et en toute exposition sauf l'ombre dense . les graines ou plants doivent être mis en terre en mars ( si votre jardin n'en est pas déjà envahi :)

Elle se ressème toute seule .


Récolte :

la pâquerette peut fleurir quasi toute l'année ( de mars à novembre)

On ramasse les jeunes feuilles, les boutons floraux et fleurs .


Les pâquerettes sont surtout consommées fraîches pour profiter au maximum de leur propriété thérapeutique , mais elles peuvent également être séchés pour en avoir sous la main en hiver .



Préparation et recettes :


en infusion :

dans 1 litre d'eau bouillante, mettre 25g de plante fleurie et laisser infuser 10 minutes (toujours couvrir les tisanes pour ne pas perdre leurs essences volatiles)

Filtrer et en consommer 3 tasses par jour pour réguler l'hypertension ( en complément d'un traitement médical approprié) , et faire disparaître les œdèmes .


En usage interne pour : bronchite, toux, hypertension, complément d'un traitement contre l'artériosclérose :

tisane : 1 c à c de fleurs pour une tasse d'eau bouillante . Laisser infuser 10 minutes .Prendre 2 à 3 tasses par jour en dehors des repas jusqu'à disparition des symptômes.



Usage externe pour : maux de tête, torticolis, rhumatismes, engorgements des seins et de l'utérus, tonifier les seins :

huile : préparer l'huile de massage en mettant 2 c à s de fleurs dans 50cl d'huile d'amande douce. Faire chauffer au bain marie 30 minutes, laisser refroidir, filtrer. Faire un massage 1 fois par jour sur les parties à traiter jusqu'à disparition des symptômes.


Lotion antimycosiques :

faire infuser 2 à 3 minutes 60 gr de fleurs de pâquerettes dans 50cl d'eau bouillante .

Avec cette lotion, nettoyer la peau lésée par des mycoses et l'employer sous forme de compresse apposée environ 10 minutes 2 fois par jour .


Huile raffermissante :

faire macérer une poignée de fleurs sèches (ou fraîches, mais risque de moisissure avec l'humidité des fleurs )

dans 10ml d'huile d'amande, ou de tournesol, ou d'olive ( elles sont toutes bonnes pour la peau ) , les solariser pendant 3 semaines en remuant de temps en temps ( attention, pas de soleil direct, il faut mettre un tissu dessus pour éviter que les filtres UV n'impacte la qualité de votre macérat . On peut y ajouter 10 gouttes d'huile essentielle de lavande officinale pour permettre une meilleure conservation .

Entreposer en flacon hermétique à l'abri de la lumière.

C'est prêt, vous pouvez vous masser le buste régulièrement pour en raffermir la peau.


Macération à froid :

faire macérer pendant 48h 2 poignées de plantes fraîches , fleurs et feuilles dans du vin blanc . sert comme diurétique et sudorifique par prise interne.

en utilisation externe , cette macération peut servir pour les coups et blessures .


Cataplasme :

il est fait de fleurs pilées, contre les coups , contusions, entorses et ecchymoses



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page