L'eau de la reine de Hongrie , le romarin, plante des jardins médiévaux

Le romarin ou rosmarinus officinalis fait partie de la famille des lamiacées . ses surnoms " romarin des troubadours, herbes aux cantonniers, herbe aux couronnes"..


Le romarin faisait partie des jardins médicinaux médiévaux, et a jouit d'une grande popularité quand la reine de Hongrie utilisa un simple alcoolat de romarin et fut comblée d'avoir ainsi guéri plusieurs de ses pathologies, les rhumatismes, la goutte , et de s'en mettre sur le visage , permettant de raffermir la peau, de donner un teint frais et d'atténuer les rides .


Sa culture :


Le romarin peut s'obtenir en semis. Semez le en pépinière entre avril et juin (après les dernières gelées ) . Repiquer un mois plus tard les plus beaux plants .Les mettre à leur place définitive dans le coin le plus chaud du jardin .


Le mieux est de planter un ou deux pieds en godets en avril mai dès que la terre est réchauffée . L'endroit doit être sec, chaud, ensoleillé, ne gardant pas les eaux de pluies .


récoltes :

fleurs , feuilles et tiges fleuries sont récoltées au fur et à mesure des besoins.


conservation :

faire sécher les fleurs sur un plateau , de même pour les feuilles après les avoir détachées des tiges , à l'abri du soleil et des courants d'air.

les feuilles ont une conservation quasi illimitée. les fleurs séchées ne doivent pas être conservées au delà d'1 an.


COMPOSANTS

huile essentielle ( cinéole,camphre,pinène , bornéol ) , diterpènes phénoliques (acide carnosolique et rosmadial ) tanins ( acide rosmarinique et caféique) flavones phénoliques, triterpènes, stéroides, polysaccharides



Propriétés :


Action Stimulante et tonique :

Le romarin est recommandé pour améliorer la circulation du sang et , en particulier la circulation cérébrale . Il soulage les jambes lourdes .

Il stimule la fonction biliaire avec son action cholagogue et cholérétique , son action tonifiante sur le foie est utile en cas de congestion du foie , inflammation de la vésicule biliaire accompagnée de crises douloureuses , paresse d'estomac , surmenage physique et intellectuel , asthénie



Il favorise l'élimination des éléments toxiques du foie, a une action diurétique et calme les spasmes intestinaux . Il est indiqué pour les crampes, la constipation, les digestions difficiles .


Propriétés expectorantes :

Le romarin a des vertus expectorantes et mucolytique , très utilisées dans les affections bronchiques et les états grippaux .



Propriété antioxydante :

grâce à la présence de ses flavonoïdes et diterpènes, le romarin permet de réduire l'action destructrice des radicaux libres .


Propriété anti-inflammatoire:

En application externe , L'acide rosmarinique permet d'apaiser les douleurs rhumatismales et inflammatoires .


Les Bains à l'eau de romarin sont fortifiants pour les enfants et convalescents, et ils sont calmants contre les douleurs rhumatismales .


Anti-microbiens et anti-mycosiques :

Grâce à son huile essentielle , il est appliqué sur les plaies pour activer la cicatrisation, traiter l'eczéma et les mycoses .


Les vertus du miel de Romarin :

Il stimule les fonctions digestives et hépatiques . Il est recommandé aux personnes asthmatiques .

Le miel de romarin a un goût fin et neutre, est idéal pour les problèmes ORL et hépatiques (stimule le foie), mais aussi en tant que stimulant conseillé aux bébés, aux personnes stressées ou fatiguées. Il est un remède pour traiter l'eczéma et les ulcères .

posologie : 1 c à c de miel de romarin chaque matin.

Pour en commander issus de nos Provences , lien ci dessous :)

https://shop.secretsdemiel.com/fr/Catalogue/27-miels-et-douceurs/84-0/98-miel-de-romarin


Utilisation, Posologie et recettes :


En usage interne :

ballonnements, digestion lente, flatulences, éructation, manque d'appétit, insuffisance biliaire et vésiculaire, bronchite, sinusite, rhume :

décoction :

1 c à c de plante par tasse d'eau . Faire bouillir 3 minutes et laisser infuser 10 minutes .

Boire 1 tasse après le repas midi et soir jusqu'à amélioration des symptômes .


Usage externe :

mauvaise cicatrisation des plaies , eczéma, prurit, mycose :

préparer en décoction (comme avant) et l'appliquer en compresse sur les parties à traiter 2 fois par jour jusqu'à amélioration des symptômes .



Arthrite, rhumatismes, douleurs articulaires, jambes lourdes, chevilles enflées .


Sous forme d'huile essentielle : mélanger 5 gouttes dans 1 c à s d'amande douce . Masser les parties à traiter jusqu'à amélioration des symptômes .


Sous forme de teinture :

faire macérer 80g de plantes dans 1 litre d'alcool à 90% vol pendant un mois . elle est excellente en friction contre les rhumatismes .

en cas de maux de dents, se rincer la bouche avec le liquide et le garder le plus longtemps possible sur la dent malade.


L'eau de la reine :

Faire une infusion concentrée : 50 g par litre d'eau . utilisée en lotion ou en vaporisation, elle donne un teint frais, raffermit la peau et atténue les rides .

Cette infusion ajoutée à l'eau du bain donne des bains anti-rhumatismaux , fortifiants et stimulants .


Recette Le vinaigre de toilette :

Faire macérer dans 1 litre de vinaigre de cidre 1 gros bouquet de romarin en pleine floraison pendant 10 jours, puis renouveler le bouquet à laisser macérer encore 10 jours . Filtrer ( au filtre à café) et conserver en flacon bien fermé.

En verser 1 bouchon environ dans l'eau du bain pour limiter les dessèchements de la peau dus à l'eau calcaire .



Précaution d'emploi :

éviter en cas de grossesse, l'huile essentielle est toxique car elle est fortement épileptique .

Aucun risque pour les feuilles en tisane .






64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout